Hélène Dumais
Linguiste
M.A. (linguistique française)
Plus d'une vingtaine
d'années d'expérience
Téléphone418 656-1785
helene.dumais@videotron.ca

Expertise

Études

Maître ès arts en linguistique française (Université Laval, 1982)

Expérience professionnelle (depuis 1982 à ce jour)

Enseignement et révision linguistique : ministères, maisons d’édition, entreprises, établissements d’enseignement, etc.

Expertise en rédaction épicène reconnue sur le plan international : sessions de formation, études, recherches, publications et rencontres internationales

Recherche en milieu universitaire (1982-1986) : projet Trésor de la langue française

Publications

La rédaction épicène, Cahier d'exercices, Québec, Chez l'auteure, à paraître en 2012.

« De la féminisation des titres à la rédaction épicène : regards croisés sur la parité linguistique », Recherches féministes, vol. 20, no 1, juin 2008, p. 171-182.

« L’occultation des femmes dans les textes officiels du Québec », Nouvelles Questions féministes, vol. 26, no 3, 2007, p. 39-46.

« Une pratique quotidienne : la rédaction non sexiste », dans V. Perry (dir.), Désexisation et parité linguistique : le cas de la langue française, Toulouse, Association nationale des études féministes, 2004, p. 57-63.

« La rédaction non sexiste : mode d'emploi », Panoramiques, vol. 42, automne 1999, p. 167-171.

« Pratique de rédaction non sexiste au Québec : aperçu et bilan », dans Hélène Dumais (dir.), Le sexisme dans le langage : points de vue féministes. Textes des conférences présentées à l'occasion du colloque « La recherche féministe dans la francophonie : état de la situation et pistes de collaboration », à l'Université Laval, le 26 septembre 1996, Québec, Université Laval, « Le GREMF édite », cahier n° 13, 1997, p. 71-77.

Le sexisme dans le langage : points de vue féministes. Textes des conférences présentées à l'occasion du colloque « La recherche féministe dans la francopho­nie : état de la situation et pistes de collaboration », à l'Université Laval le 26 septembre 1996, Québec, Université Laval, « Le GREMF édite », cahier n° 13, 1997, 105 p.

Aide-mémoire en vue d'une rédaction non sexiste, Québec, Ministère des Appro-visionnements et Services, 1993 (dépliant).

« Concours « Pour un genre à part entière » », Le Sillon, mars 1993, p. 12.

« Pour un genre à part entière », Recherches féministes, vol. 5, n° 1, 1992, p. 169-174.

« Rédaction non sexiste : repères bibliographiques », Recherches féministes, vol. 5, n° 1, 1992, p. 175-177.

En collaboration avec Roberta Mura, « « Le matin des mathématiciens » ou la nuit des mathématiciennes », Atlantis, vol. 15, n° 1, automne 1989, p. 17-26.

« Pour un genre à part entière », Méqui-Méquoi, série d'articles consacrés à la présentation des règles du guide Pour un genre à part entière, de septembre 1989 à juin 1990.

« Langage et santé au féminin », dans Colette Gendron et Micheline Beauregard, L'avenir-santé au féminin, Chicoutimi, Gaétan Morin, 1989, p. 1-9. Ouvrage ayant obtenu le prix d'excellence de l'Association professionnelle des infirmières diplô­mées en études supé­rieures (ADIPES) en 1990.

« La féminisation des conventions collectives : un dossier à suivre », Circuit, n° 25, juin 1989, p. 19-20.

Pour un genre à part entière. Guide pour la rédaction de textes non sexistes, Québec, Ministère de l'Éducation (Coordination à la condition féminine), 1988, 36 p.

« Écrire son français. La féminisation : un tour d'horizon », publi-reportage dans Le Soleil, 8 novembre 1987, p. C-6.

« Du côté des personnes du sexe... », Québec français, n° 66, mai 1987, p. 22-23.

« La féminisation des titres et du discours au Québec – Une bibliographie », Les Cahiers de recherche du GREMF, Québec, Université Laval, cahier n° 12, 1987, 35 p.

« La féminisation des noms de professions », Québec français, n° 52, décembre 1983, p. 30-33.

« Vers une féminisation des noms de professions... », Nursing Québec, vol. 4, n° 1, novembre-décembre 1983, p. 22-23.

Le processus de féminisation des noms de professions, métiers et titres de diffé­rentes fonctions au Québec, thèse de maîtrise, Québec, Université Laval, 1982, IX-284 p.

Formatrice agréée auprès de la Commission des partenaires du marché du travail